Yantra du Siddha Yoga pour la Félicité de l’anniversaire
Un cadeau de Gurumayi Chidvilasananda

Birthday Bliss Yantra

À propos du yantra du Siddha Yoga pour la Félicité de l’Anniversaire

Par Ami Bansal

Un yantra est un diagramme sacré, une image mystique qui sert de support de concentration pour calmer l’esprit. Ce yantra a été créé par Gurumayi Chidvilasananda. C’est le cadeau de Gurumayi à tous ceux qui visitent le site international de la voie du Siddha Yoga pendant la célébration du mois de son anniversaire, en juin, connu sous le nom de Félicité de l’Anniversaire.

Le yantra

Dans les temps anciens, en Inde, des yogis en méditation profonde ont vu les formes éclatantes des yantras. Un yantra dépeint l’évolution bienheureuse et totalement libre de la Conscience suprême quand elle crée l’univers avec sa multitude de couleurs, de sons et de formes. Le yantra décrit aussi l’involution de la Conscience qui retourne à sa source immaculée. En outre, un yantra personnifie la shakti d’une déité particulière, d’un aspect du Soi suprême.

Le mot sanskrit yantra signifie littéralement « instrument ». Yam signifie « tenir, supporter ou soutenir » et tra signifie « protéger ». Un yantra est donc un instrument qui contient l’énergie divine de la déité et protège celui qui médite sur lui. Un yantra mène la conscience du chercheur de l’esprit au Cœur, de la forme à l’absence de forme.

Les éléments du yantra

Bhupura

Les yantras sont traditionnellement inscrits à l’intérieur d’un bhupura — un carré à quatre entrées. Bhupura signifie littéralement « demeure ou région de la Terre ».

Le bhupura fournit une enceinte et agit comme un réservoir pour l’énergie du yantra. Il représente à la fois le monde physique et le corps humain, à l’intérieur duquel se révèle le monde spirituel.

Le lotus

Le lotus est un symbole universel de pureté et d’épanouissement spirituel. Un des mots sanskrits pour lotus est kamala. Selon une analyse traditionnelle de kamala, la lettre ka signifie « splendeur ou éclat » et mal signifie « tenir ou posséder ». Dans un yantra, un lotus représente un centre d’énergie où vibrent continuellement la lumière et les sons divins des mantras. Quand on médite sur un yantra, le lotus s’épanouit, conduisant la conscience du chercheur dans le Cœur.

Le yantra du Siddha Yoga pour la Félicité de l’Anniversaire contient deux lotus — un lotus à sept pétales et un lotus à huit pétales.

Le lotus à sept pétales

Au centre du yantra du Siddha Yoga pour la Félicité de l’Anniversaire, il y a un lotus à sept pétales. Ce lotus a la forme du Seigneur Ganesh, la déité du yantra du Siddha Yoga. Le Seigneur Ganesh est l’aspect de l’Absolu qui représente les nouveaux départs et qui écarte tous les obstacles. La forme du Seigneur Ganesh évoque celle du symbole sanskrit pour le son primordial AUM ॐ . C’est pourquoi on dit qu’il incarne le son primordial. Les sept pétales de ce lotus symbolisent les sept notes de la gamme musicale indienne, qui émanent de AUM.

Dans certaines Écritures shivaïtes, le nombre sept représente Shri Guru, le pouvoir de Dieu d’accorder la grâce. Les Écritures disent qu’il y a six formes du Seigneur Shiva, et qu’au-delà se trouve Shri Guru — le septième Shiva, Parama-shiva, l’Absolu suprême qui s’incarne dans un corps. Sur la voie du Siddha Yoga, l’octroi de la grâce de Shri Guru par l’initiation shaktipat marque le début du voyage spirituel de l’aspirant vers la libération.

Le lotus à huit pétales

Le nombre huit est consacré à la Déesse, la Shakti omniprésente, l’énergie qui est la force vitale animant chaque être.

D’après les Écritures, un des centres d’énergie dans le corps subtil est le hrit chakra ou hrdaya chakra, le lotus à huit pétales. Le lotus du cœur est situé dans la région du cœur physique ; il est le siège de l’atman lumineux — l’âme. Ce lotus du cœur immaculé vibre d’un amour inconditionnel.

Le cercle des 54 cœurs

Dans un yantra, le cercle représente l’évolution et l’involution en spirale du pouvoir créateur de la Shakti.

Dans la philosophie yogique, le nombre 54 est important car il est la moitié de 108, un nombre hautement bénéfique. En outre, les lettres de l’alphabet sanskrit sont composées de 54 vibrations sonores. Les japa mala sont traditionnellement constituées de 108 perles ou de sous-multiples de ce nombre sacré : 54, 36, 27 ou 9.

Sahasrara

Les pétales délicats qui se trouvent à l’intérieur du cercle de cœurs représentent le sahasrara, le centre le plus élevé du corps subtil et l’apogée du voyage spirituel. Sahasrara signifie littéralement « des milliers de rayons lumineux » et a été décrit dans les Écritures indiennes comme un lotus à mille pétales qui symbolise l’infinie brillance de la Conscience suprême.

Nila Bindu

En sanskrit nila signifie « bleu » et bindu est littéralement un « point » ou un « point focal ». En raison de l’éclat incomparable du nila bindu, Baba Muktananda l’appelle « la Perle bleue ». C’est le siège du Soi intérieur et la source de la force vitale dans notre être.

Dans son autobiographie, Le jeu de la Conscience, Baba Muktananda décrit une vision qu’il a eue de la Perle bleue, en méditation. Baba écrit :

Je voyais apparaitre la Perle bleue au milieu d’un halo de lumière divine. Cette lumière s’intensifia au fil des jours. Elle est toujours présente autour de la Perle bleue, et l’on dit que le rayonnement du firmament du sahasrara provient de la resplendissante Perle bleue. Je méditais sur elle chaque jour, et chaque jour je prenais conscience de « Je suis le Soi » 1.

Invitation

Ce yantra du Siddha Yoga est un outil de méditation. Vous êtes invité à réserver du temps chaque jour pendant le mois de la Félicité de l’Anniversaire pour consulter le site de la voie du Siddha Yoga et à méditer sur cette image sacrée — le cadeau que vous fait Gurumayi.

 

1Swami Muktananda, Le jeu de la Conscience, une autobiographie spirituelle (SYDA Foundation, Éditions en français Saraswati 2008), p. 213